Entrepreneuriat

Le PRIX BJKD

Initié en 2018 par la FONDATION BJKD en vue de contribuer à la réduction du chômage et le développement économique de nos populations par l’entrepreneuriat jeunes, le Prix Bénédicte Janine Kacou Diagou (Prix BJKD) vise à :
• Mettre en compétition des personnes aux initiatives entrepreneuriales, souhaitant améliorer leur capacité de production ;
• Inciter les jeunes entrepreneurs à :
• Faire une analyse externe et interne de leurs activités ;
• Monter convenablement un business plan ;
• Intégrer la notion de profitabilité sur le court, moyen et long terme.
• Mettre en lumière des entreprises prometteuses de tous les domaines (technologiques, agricoles, éducatifs, santé publique, artistiques, etc.)

• 1ère édition

Lors du lancement de cette distinction en 2017, 837 candidatures ont été enregistrées et cinq (5) lauréats ont été désignés à la fin du parcours, le 10 février 2018. Plus de 27 millions de FCFA et de nombreux lots avaient été attribués aux cinq (5) meilleurs projets pitchés :
• 10 millions de FCFA pour le 1er Prix : Green Countries
• 7 millions de FCFA pour le 2ème Prix : Vivo Pants
• 5 millions de FCFA pour le 3ème Prix : Debenjo
• 3 millions de FCFA pour le 4ème Prix : Instant Chocolat
• 2 millions de F CFA pour le 5ème Prix : Bureau d’Etudes Hydrolique (BEH)

• 2ème édition

A la deuxième édition en 2019, après la réforme des conditions du concours avec un standard plus élevé, 522 candidats étaient dans la course au lancement et quatre grands lauréats ont été déclarés, le 28 septembre 2019.
Cette finale a permis de sélectionner les quatre (4) entreprises suivantes :
• 15 millions de FCFA pour le 1er Prix : UVD de Man (Unité de valorisation de déchets)
• 10 millions de FCFA pour le 2ème Prix : Laboratoire Sikaya
• 5 millions de FCFA pour le 3ème Prix : Pass Santé Mousso
• 3 millions de FCFA pour le Prix Spécial : Agneby Safou

• 3ème édition

L’innovation de cette 3ème édition est l’ouverture du Prix BJKD aux porteurs de projets grâce à la convention signée entre la Fondation BJKD et le PNUD qui apporte ainsi son appui technique aux 100 présélectionnés de la 1ère étape du Prix BJKD.
Cette édition a enregistré 804 candidatures.
Une dotation de 35 millions de FCFA ainsi que de nombreux lots ont été attribués aux cinq (5) meilleurs projets pitchés lors de la finale le 19 septembre 2020.
Ce sont :
• 15 millions de FCFA pour le 1er Prix (Naima Dolls)
• 10 millions de FCFA pour le 2nd Prix (Bio Elit)
• 5 millions de FCFA pour le 3eme Prix (Ecoplast Innov)
• 3 millions de FCFA pour le 4eme Prix (Agribanana)
• 2 millions de FCFA pour le 5ème Prix (Labeille)

Le coup de pouce du mois

Initié en 2021 par la Fondation, le coup de pouce vise à mettre en compétition, chaque mois, des entrepreneurs et commerçants du secteur informel. Chaque gagnant(e) bénéficie d’une aide financière à hauteur de 100 000 FCFA et d’une visibilité gratuite sur nos supports de communication.

• Janvier

Boris Koffi est l’heureux vainqueur du mois de janvier. Agé de 24 ans, c’est un jeune entrepreneur qui exerce son activité de vente de jus d’orange naturel dans la commune de Yopougon Maroc.
L’aide financière qu’il a reçu lui permettra d’acheter un nouveau presse agrume et d’ouvrir un nouveau stand de jus.

• Février

Saman Hervé Koua est l’heureux vainqueur du mois de février. Hervé est un jeune entrepreneur qui exerce son activité de transformation de cacao en chocolat, thé, savon et crème pour le corps dans la commune de Yopougon.
La somme perçue lui permettra d’acheter un mini broyeur de fève de cacao.

• Mars

Cissé Kadhy est l’heureuse gagnante du mois de mars. Kadhy, est une entrepreneure qui exerce son activité de fabrication de produits naturelles en infusion (thé) pour traiter les infections urogénitales.
Cette somme de 100 000 Fcfa lui permettra d’acheter un mini broyeur.

Les Financements

• Mod’Ethnic

uite à la sollicitation pour l’ouverture de sa boutique, Roukiatou Djinko a bénéficié d’un soutien financier à hauteur de deux millions de FCFA, après une analyse minutieuse de son dossier.

Spécialisée dans la confection de bijoux fait main et de tenues en pagne, son projet Mod’Ethnik a obtenu une réponse favorable, du fait que la cohérence des centres d’intérêt de l’activité de Roukiatou Djinko rejoigne ceux de la Fondation.

• La cession d’un local à un jeune entrepreneur

Le 12 juin 2020, la Fondation BJKD a organisé au marché Belleville à Treichville, une cérémonie de remise des clés à Ethnic’Home, la start-up qui a remporté un magasin, pour une durée de trois ans, grâce au partenaire, Ayuf Immobilier Holding, suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé par la Fondation.

La décision de mise à disponibilité de ce showroom répond à la nécessité de rapprocher l’entreprise de sa clientèle, en lui offrant un cadre confortable et sécurisé.

Pour la Fondation BJKD, la qualité de l’environnement pour exercer toute activité, fait partie des conditions nécessaires à toute entreprise pour accroître sa capacité de production. La Fondation espère qu’à travers ce geste, Ethnic’Home fleurira davantage.